Le passeport pour animal de compagnie

Le passeport européen pour animal de compagnie est une formalité, imposée par la loi. Il s’agit d’un document officiel de circulation, délivré par les autorités des Etats membres de l’Union Européenne par l’intermédiaire des vétérinaires. Le but est de faciliter le transport des animaux domestiques à l’intérieure des frontières européennes. Les animaux concernés par l’obligation d’obtention d’un passeport européen pour animal de compagnie sont les chiens, les chats et les furets. Tous les autres animaux de compagnie sont soumis à des réglementations plus spécifiques.

Les exigences à remplir avant de voyager dans l’UE

masskottchen_ly01_v03Le propriétaire de l’animal de compagnie doit procéder à quelques vérifications avant le voyage, à savoir :

Si les vaccins de l’animal de compagnie sont à jour.
Si la pièce d’identité de l’animal (son carnet de santé) est encore valide.
Disposer d’un passeport européen pour animal de compagnie en ordre.

De plus, l’animal devant accompagner son maitre en voyage doit aussi pouvoir être identifié grâce à une puce électronique (sous forme d’implant cutané) pour les identifications des animaux postérieures au 3 juillet 2011 ; toutes celles avant cette date peuvent être faites grâce à un tatouage (si clairement lisible). Il est important de vérifier si le code alphanumérique de la puce électronique est le même que celui qui figure sur le passeport européen pour animal de compagnie. L’identification de l’animal doit concorder sur chaque document officiel.

La mise à jour des vaccins joue également un rôle considérable pour autoriser un animal de compagnie à voyager : le vaccin contre la rage, appelé vaccin antirabique, est le plus important de tous. Pour les chiens, deux conditions particulières sont à remplir pour les faire voyager en Irlande, à Malte, en Finlande et au Royaume-Uni : le chien doit être au moins âgé de trois mois et être à jour dans son vaccins contre les vers (appelé échinococcose).

Ce dernier doit avoir été administré entre 120 heures et 24 heures avant l’arrivée dans le pays de destination et être certifié par un vétérinaire dans le passeport européen de l’animal.

Les voyages hors EU ?

Le passeport européen pour animal de compagnie peut également être valable pour voyager dans des pays qui n’appartiennent pas à l’Union Européenne. Ils sont listés par loi comme suit : l’Andorre, l’Islande, le Liechtenstein, Monaco, la Norvège, San Marin, la Suisse, et le Vatican.

De manière générale, les conditions de validité de la pièce d’identité et de la mise à jour des vaccins pour voyager en zone européenne sont également applicables pour voyager dans le reste du monde.
Le plus sûr avant d’organiser un voyage à l’étranger dans un pays situé en dehors de l’Union Européenne est de se renseigner auprès de l’Ambassade du pays de destination sur les conditions d’entrée d’un animal domestique sur le territoire.

Les documents requis doivent être établis par un vétérinaire traitant, titulaire d’un mandat sanitaire. Ensuite ces documents doivent être validés par la Direction départementale en charge de la protection des populations (DDPP).

Souscrire une assurance animal, que vous souhaitiez voyager avec votre animal domestique en France, dans un pays de l’Union Européenne ou à l’autre bout du monde, vous garantit une prise en charge financière pour couvrir les dépenses de santé nécessaires ou exigées pour votre animal de compagnie. Ces frais peuvent en effet devenir très onéreux.

Indépendamment de la préparation d’un voyage, une mutuelle animaux apporte des avantages également lors de situations de la vie courante, en cas par exemple d’une hospitalisation de votre chien ou d’un traitement médical particulier pour guérir une maladie.