Aller au contenu

Assurance chien dès 9€/mois

Jusqu'à 100 % des frais vétos & préventifs remboursés
Couverture en cas de maladies et d'accidents
Assurance responsabilité civile animaux incluse
service de comparaison gratuit

Vous cherchez peut être une :

Notre guide gratuit à télécharger
teaser-guide_03

Cliquez pour lire

Avis clients

Charlotte, propriétaire d’un Bengal
★★★★★
Bengali a un estomac fragile. Pendant un an, j’ai dû payer moi-même tous les frais vétérinaires. A un moment, je ne pouvais plus gérer tout ça. Depuis 4 mois maintenant, j’ai une mutuelle chat et pour le moment je suis satisfaite. Je ne me fais plus de soucis pour les frais vétérinaires car mon taux de remboursement est de 90 % et le plafond annuel est fixé à 2700 euros.

 

Gabrielle, propriétaire d’un Schnauzer
★★★★
J’ai trouvé mon assurance chien grâce à votre comparateur assurance animaux. J'ai rempli le formulaire et un conseiller m'a rappelé. Il m'a aidé à cibler les besoins de mon toutou et à analyser les différents contrats. Robby a 6 ans et pour la formule intégrale, je paye 37 euros/mois mais en cas d'accident ou maladie, on sera bien couvert.

 

Mikael, propriétaire d’un labrador
★★★★
je dois dire que je regrette vraiment de ne pas avoir souscrit une assurance animaux plus tôt car je peux vous dire, les frais vétérinaires, ça coûte cher ! Surtout lorsqu'on a un chien qui n'arrête pas de faire des bêtises comme Lucky.

 

Caroline, propriétaire d’un sacré de Birmanie
★★★★★
J’adore ma Hana, mais elle était insupportable pendant ses périodes de chaleur. Il fallait la stériliser. Sans mutuelle chat, ça m’aurait coûté 150 euros – une somme importante pour moi car je suis stagiaire – mais au final, j’ai payé 35 euros. Pour ma mutuelle animaux, je paye 30 euros chaque mois, ce n'est pas si cher et au moins pas de stress en cas de maladie.

Comparateur assurance chien : la mutuelle santé idéale pour votre compagnon à quatre pattes

L’assurance maladie pour chien apporte une aide financière précieuse car elle rembourse une partie ou l’intégralité des couts des soins vétérinaires de votre animal. C’est une assurance qui vous permet de maintenir votre chien en bonne santé, le mieux et le plus longtemps possible.

Faites le tour des assurances chien, et comparez ci-dessous les devis en un temps record !  

Quels tarifs choisir pour mon assurance chien ?

Tout comme la mutuelle santé, la mutuelle canine prend en charge les consultations, les frais de prévention, les vaccins, les médicaments et les opérations chirurgicales. Les taux de remboursements varient d’un panier de soin à l’autre, et vont être définis dans le contrat conclus.

Les prestations et les couts de la mutuelle vétérinaire  changent en fonction de la race de votre chien, de son état de santé et de son âge.  Le comparateur assurance santé pour chien affiche plusieurs devis personnalisés de plusieurs assurances différentes, et  vous permet de prendre connaissance des prix des mutuelles,  des modalités des contrats proposés, et notamment de voir si un délai de carence est inclus ou pas. Vous ferez donc le bon choix.

Le saviez-vous ?

Lorsque vous achetez un chien, il est absolument nécessaire de penser aux frais de prévention, aux traitement de maladies et aux problèmes de santé pouvant survenir. Sans oublier le prix d’achat du chien (200-2000 euros), les frais vétérinaires (la puce électronique, le tatouage, le passeport, les vaccins, la castration/stérilisation, le traitement contre les vermifuges, le détartrage …), la nourriture et les accessoires (corbeille, collier, la gamelle, les jouets etc.).

La santé et le bien-être de votre chien sont tout aussi importants que ceux d’un autre membre de la famille.  Les soins vétérinaires basiques de votre fidèle ami restent à la portée de tous. Néanmoins, une légère blessure peut faire grimper vos dépenses, car soigner une patte cassée ou une déchirure des ligaments peut couter jusqu’à 1000 euros, tandis que le prix pour le traitement d’un cancer canin peut aller jusqu’à 1500 euros.

Grâce à notre comparateur de mutuelle pour chien, vous aurez la possibilité de vous informer correctement et dument sur les choix différents que proposent les assurances, et d’analyser les clauses des contrats pour trouver la mutuelle qui convient le mieux à votre animal de compagnie.

Attention

Lorsque vous achetez un chien, nous vous recommandons  de penser aux frais de prévention, aux traitements de maladies et aux problèmes de santé pouvant survenir. Sans oublier les frais vétérinaires (la puce électronique, le tatouage, les vaccins, la castration/stérilisation, le traitement contre les vermifuges, le détartrage …), la nourriture et les accessoires (corbeille, collier, la gamelle, les jouets etc.).

Les frais de prévention & frais vétérinaires

comparateur assurance chien

En France, un foyer sur deux possède au moins un animal de compagnie, avec les chats et les chiens en tête des animaux préférés. On compte 63 millions d’animal au total, parmi eux 7,3 millions de chiens et une population de 13,5 millions de chats. En moyenne, un chien représente une charge annuelle minimum de 800 euros par ménage.

Avant d’adopter ou d’acheter un chien, il convient de mettre au clair les dépenses qui peuvent survenir, et de comprendre ce que cela peut représenter pour un foyer, en termes de soins et de moyens financiers.

En effet, la Société Protectrice des Animaux (SPA)  recense plus de 100.000 chiens et chats abandonnés en France chaque année, ce qui correspond à 12 animaux abandonnés chaque heure.

Les causes de l’abandon d’animaux sont diverses, et la SPA signale que 40.000 chiens et chats sont abandonnés chaque été sur la route des vacances. Notez qu’abandonner son animal de compagnie est considéré comme un délit et un acte de cruauté, et est passible d’une amende de 30.000 euros et 2 ans de prison.

Causes de l’abandon du chien

  • Manque de temps (S’occuper d’un chien demande beaucoup de temps, surtout les chiens vivant dans des appartements et nécessitant une promenade quotidienne).
  • Séparation.
  • Déménagement.
  • Départs en vacances.
  • Problèmes financiers, etc.

Les assurances pour chiens sont ainsi idéales pour alléger les dépenses liées aux soins vétérinaires et aux babysittings de votre animal de compagnie, à un tarif très abordable. Selon le panier de soin choisi, vous pouvez recevoir une compensation financière allant jusqu’à 100% du montant de vos factures. Lorsque votre chien tombe subitement malade, la mutuelle santé pour chien veille à couvrir partiellement ou en intégralité, les prestations suivantes :

 

  • Les visites de routine : 1 à 2 fois par an, 30-40 euros par consultation,
  • Les vaccinations chien obligatoires : les vaccins CHPLR pour le chien contre la maladie de Carré, l’hépatite, la parvovirose, la leptospirose et la rage (entre 50 et 80 euros selon la maladie),
  • la stérilisation : elle coute entre 100 et 150 euros,
  • Les vermifuges chien : environ 20 euros, 2 fois par an,
  • Les analyses en laboratoires varient entre 50 et 100 euros,
  • Les opérations chirurgicales (ablation d’une tumeur, ligaments croisés, fractures graves avec hémoragie…) varient entre 500 et 1500 euros.

Les garanties  complémentaires des mutuelles santé pour chiens

En plus d’indemniser les frais de santé, la mutuelle pour chien peut également inclure des garanties complémentaires, telles que la garantie décès et l’assurance de responsabilité civile. Celles-ci concernent les chiens de toutes les catégories et rembourse les couts des dégâts causés par votre animal ou encore les frais liés au décès de votre chien. Mieux encore, l’assurance chien peut aussi offrir en complément à votre contrat une garantie assistance, qui vous aide à trouver votre animal de compagnie s’il est porté disparu, ou carrément de s’occuper de votre chien 24h/24 lorsque vous n’avez pas le temps de le faire.

Comment trouver la meilleure assurance maladie chien ?

La meilleure assurance chien n’est pas la même pour tous, tout dépend évidemment de vos besoins et de ceux de votre animal de compagnie, mais aussi de votre budget. Afin de tomber sur la mutuelle qui correspond à votre profil et qui assure le mieux votre chien, il suffit de comparer les offres disponibles sur le marché. Grace à notre comparateur,  le tri entre les nombreux devis mutuelle chien devient assez simple, et la souscription à votre nouvelle assurance est plus rapide.

Avant de choisir un contrat d'assurance chien, nous vous recommandons de :

 

  • Connaitre la race et la catégorie à laquelle appartient votre chien. 
  • Vérifier si les vaccinations de votre chien sont à jour.
  • Connaitre l’âge de votre chien (Vous devez souscrire à une mutuelle avant son 7ème Malheureusement, la plupart des assurances refusent de prendre en charge les chiens âgés. Faites donc attention à l’éventuelle limite d’âge imposée par l’assureur.)
  • Vous renseigner sur les modalités de paiement. Le prix d'une assurance chien varie en fonction des garanties que vous aurez choisies. En effet plus l’assurance choisie couvre et rembourse les actes médicaux, plus vous payerez cher vos cotisations.De la même manière, vos cotisations augmenteront en même temps que l’âge de votre chien.
  • Connaitre le délai de carence. Celui-ci désigne la période pendant laquelle votre chien est assuré, mais pas pris en charge.De nombreuses assurances animaux imposent un délai de carence mais celles-ci ne sont pas une fatalité, tout dépend du contrat que vous aurez choisi. Les délais de carence sont surtout mis en place pour éradiquer les fraudes et éviter ainsi les souscriptions après le diagnostic de maladies graves dont le traitement est très cher. Le délai de carence donne donc le temps à l’assureur de vérifier les informations que vous avez donné lors de la souscription.
  • Examiner les taux de remboursement pour les assurances chien. Ceux-ci  sont stipulés dans les termes du contrat en pourcentage et peuvent aller de 50 % à 100 %. Plus votre assurance chien sera optimale et complète (et donc plus onéreuse), plus votre taux de remboursement sera élevé.

Les maladies les plus courantes chez le chien

La rage est une maladie virale, transmissible à l’homme et mortelle. Grâce à la vaccination du chien, la rage n’est plus vraiment présente en France. Chez le chien, la rage s’annonce rapidement et dure en moyenne de 15 à 60 jours.

La piroplasmose est une maladie grave, pouvant être mortelle pour le chien. Une tique s’implantant dans la peau de votre chien est responsable de la destruction des globules rouges, provoquant fièvre et fatigue. Vous pouvez diminuer les risques d’une piroplasmose par une vaccination, prise en charge par la mutuelle chien. Si jamais vous trouvez une tique, il faudra la retirer le plus rapidement possible.

La maladie du Carré est un virus, transmissible par contact rapproché, qui peut causer par exemple chez votre chien la fièvre, une perte d‘appétit, la diarrhée ou des vomissements. Elle fait partie des vices rédhibitoires et peut être évitée grâce à la prévention vaccinale.

La parvovirose est une maladie due à des parvovirus, provoquant une fièvre, accompagnée par des gastroentérites hémorragiques graves, pouvant même être mortelles. Une vaccination peut prévenir cette maladie. Au cas contraire, des soins intensifs, une hospitalisation et la prise régulière de médicaments en sont la conséquence.

La toux du chenil, autrement appelée la trachéobronchite infectieuse est une maladie, qui s’annonce par une toux sèche, une grande fatigue, une fièvre et une perte d‘appétit. Son traitement est long est coûteux, c’est pourquoi une vaccination est la seule et unique solution, afin d’éviter ces souffrances à votre chien.

La leptospirose fait partie des zoonoses, elle est transmissible à l’homme. Il s’agit d’une infection par des bactéries, dont les principaux symptômes sont des vomissements, des diarrhées, la perte d’appétit, la fièvre, une soif intense ou encore des douleurs articulaires et musculaires. Pour le traitement, une hospitalisation et la prise d’antibiotiques seront nécessaires. La leptospirose peut être mortelle, un traitement long est obligatoire, c’est pourquoi la vaccination s’avère judicieuse. La mutuelle canine rembourse ces vaccins.

masskottchen_ly01_v04

BON À SAVOIR

Les affections de chiens les plus connus sont l’arthrose, les diarrhées, les boiteries, la dysplasie de la hanche ou encore les maladies dermatologiques. Une assurance pour chien n’est pas non plus une solution miracle. Afin de maintenir à votre chien de rester en bonne santé, nous vous recommandons de :

  • Maintenir une alimentation adaptée, saine et équilibrée,
  • Prendre régulièrement soin de votre animal (dents, poils, toilette),
  • Faire les vaccins de base et suivre des traitements antiparasitaires 2 fois par an,
  • Utiliser une protection contre les puces et tiques tous les 3 mois,
  • Faire les examens de routine tous les 3 mois

 

Qu’en est-il de l’assurance responsabilité civile pour chien ?

De manière générale, la loi française impose à toute personne de répondre du fait de son animal domestique, c’est-à-dire d’engager sa responsabilité civile. Ainsi, l’Art. 1385 du Code civil énonce que « le propriétaire d’un animal ou celui qui s’en sert, pendant qu’il est à son usage, est responsable du dommage que l’animal a causé, soit que l’animal fût sous sa garde, soit qu’il fût égaré ou échappé ». Il s’agit de la « responsabilité civile du fait des animaux ».

Le propriétaire d’un animal est par conséquent responsable pour les dommages causés à autrui par son animal de compagnie, et devra réparer le préjudice survenu. Bien souvent, l’assurance responsabilité civile à titre privé garantit la prise en charge des dommages causés par un chien, telle que celle incluse dans un contrat d’assurance multirisques habitation, qui couvre les dommages provoqués par votre chien envers les tiers (à l’exception de certaines races de chiens jugés particulièrement dangereuses ou des « nouveaux animaux de compagnie », tels que les furets, reptiles etc., dont la détention est spécialement réglementée par la loi).

Pour autant, la loi française n’oblige pas tous les propriétaires d’animaux de souscrire à une assurance responsabilité civile. Cette obligation ne concerne que les maitres des chiens de catégorie 1 ou des chiens de catégories 2.

Les membres de la famille, ainsi que le propriétaire lui-même, ne sont toutefois pas considérés comme étant des personnes tierces à l’animal. Si jamais ils étaient eux-mêmes victimes d’un dommage provoqué par leur animal de compagnie, ils ne peuvent pas demander à l’assurance de les dédommager pour le préjudice subi.