Les animaux de compagnie et les zoonoses

ZoonosesAvec deux foyers sur trois possédant un animal de compagnie, la France prend soin de ses petites bêtes et innove sans cesse pour leur apporter une meilleure couverture de leurs soins de santé, une alimentation spécialisée, plus de droits, ... Pourtant, on oublie souvent que les animaux de compagnie peuvent transmettre plus de 70 maladies à l'homme. Ces maladies transmissibles, d'un animal à un homme et inversement sont appelées zoonoses. Une récente étude nord-américaine, publiée par le docteur Jason Stull, met en évidence ces risques qui sont le plus souvent faibles mais qui ne doivent pas être négligés pour les personnes à risques.

Les cibles potentielles des zoonoses

Les animaux sont très souvent mis à contribution dans le monde médical pour apporter un soutien affectif et social à des patients subissant des traitements lourds ou luttant contre une maladie grave. Pourtant ces zoonoses, qui sont pour la plupart des gens bénîmes, peuvent être très agressives pour des personnes vulnérables. On considère comme étant vulnérables, dans le monde médical, les personnes suivantes :

 

  • les femmes enceintes
  • les enfants de moins de 5 ans
  • les personnes âgées de plus de 65 ans
  • les personnes en immunodéficience (luttant contre un cancer ou une leucémie par exemple).

 

Tous les animaux ne comportent pas les mêmes risques, ainsi, un chat ou un chien d'âge mature, régulièrement suivi par un vétérinaire présentera un risque plus faible de transmission qu'un animal exotique ou un rongeur.

Afin de toujours garder l'esprit libre avec votre animal de compagnie, il est impératif d'opter pour une bonne assurance animaux. Pour garder votre animal en bonne santé et de toujours pouvoir lui offrir les meilleurs soins, l'assurance chat, l'assurance chien ou encore l'assurance nac sont indispensables. Afin de vous aider dans vos démarches pour trouver la meilleure assurance animaux, utilisez notre comparateur assurance animaux et trouvez en quelques clics l'offre assurance animaux qui correspond à vos besoins et à ceux de votre animal.

Voici un podcast de Emilie Villeneuve, qui explique pourquoi les Hommes et leurs animaux de compagnie ont souvent les mêmes maladies:

Les principales zoonoses

Certaines zoonoses présentent un réel danger pour n'importe quel humain : tout le monde se souvient de la crise de la grippe aviaire transmise par les volailles. Les principales zoonoses transmises ne constituent pas un danger mortel pour un adulte en bonne santé :

 

  • la rage : une maladie nerveuse, qui a été éradiquée en Europe. Mais elle reste présente dans certains pays trafiquants d'animaux
  • l'ascaridiose : un parasite présent chez les chiens et les chats
  • la tularémie : une bactérie présente chez les rongeurs, lapins, lièvres ...
  • la toxoplasmose : une infection transmise par les chats, dangereuse pour les femmes enceintes
  • la brucellose : une maladie bactérienne chez les chiens et les chats, elle peut être très grave pour tous

Ces maladies sont présentes chez tous les animaux. Néanmoins, il suffit de mesures d'hygiène simples pour contrer une éventuelle transmission de ces maladies.

Des gestes simples pour éviter les zoonoses

Il existe des gestes simples qui permettent d'écarter pratiquement tous les risques d'une zoonose, sans se séparer de son animal de compagnie. Les zoonoses se transmettent de trois manières différentes :

 

  • par morsure
  • par griffure
  • par contact (avec la salive, l'urine, les matières fécales ou l'inhalation de particules infectées)

 

Afin d'éviter le contact de ces matières fécales ou de la salive de son animal, il faut adopter de petits gestes du quotidien pour conserver de bonnes habitudes de vie et garder sa maison saine. Les bonnes habitudes à prendre dehors sont :

 

  • d'éviter de frotter son visage sur l'animal
  • de se laver les mains après chaque contact
  • de ne pas toucher d'animaux inconnus
  • de ne pas toucher les animaux dans la nature

Les bonnes habitudes à prendre chez soi sont :

 

  • de passer l'aspirateur régulièrement
  • d'éviter de faire la cuisine avec son animal à côté
  • d'éviter de toucher l'animal pendant les repas

En plus de ces mesures d'hygiène, il faut penser à vermifuger régulièrement son animal contre les parasites intestinaux, à raison d'une fois par mois pour les animaux âgés de 2 à 8 mois et d'une fois par an pour les animaux de plus de 8 mois. Il faut également ne pas oublier de traiter son animal contre les puces et les tiques, qui sont porteuses de nombreuses maladies et parasites.